Éclaircir des mystères au Musée du Nouveau-Brunswick : Le mystère du sac de dentiste

Dans les collections du Musée du Nouveau-Brunswick, il se trouve un sac de dentiste découvert à Nanaimo, en Colombie-Britannique. Le sac en question est arrivé à la boutique de l’hospice communautaire de Nanaimo. Il contenait un exemplaire du faire-part publié par Dr et Mme John T. Hazelwood pour annoncer le mariage de leur fille Effie Lucretia Hazelwood à John Allen Clowes en octobre 1913 à Saint John Ouest, au Nouveau-Brunswick. Le Musée du Nouveau-Brunswick en a été avisé par la suite par Daphne Catteson, qui gère la boutique.

Dentist's bag for blog

 

 

sac de dentiste, v. 1890
cuir et metal
hors tout : 36 x 44 x 21 cm
Don de Nanaimo Community Hospice Society, 2015
NBM 2015.20

 


Comment ce sac de dentiste d
u Nouveau-Brunswick s’est-il retrouvé dans une boutique de la Colombie-Britannique?

La recherche effectuée par le MNB a révélé que John T. Hazelwood a été inscrit en tant que dentiste à l’annuaire 1891-1892 de Saint John après y avoir été pharmacien de 1881 à 1890. D’après l’association des dentistes, le gouverneur en conseil avait, par décret, autorisé John T. Hazelwood à exercer en 1893, mais sa pratique était limitée à certaines procédures. Son travail de pharmacien pourrait l’avoir aidé à accéder à la profession de dentiste. Bien qu’il y ait eu, à cette époque, une association de dentistes à partir de 1867 et que le Royal College of Dental Surgeons of Ontario y ait été fondé l’année suivante, c’est seulement en 1902 que l’Association dentaire canadienne a été fondée. M. Hazelwood a donc exercé sans diplôme et a appris par la pratique dans les limites où il pouvait le faire. D’ailleurs, son inscription dans l’annuaire de Saint John ne le désignait pas comme docteur. C’est un rappel important de l’état d’une profession en développement.

Il a été découvert ultérieurement qu’Effie Hazelwood et John Clowes avaient ensuite déménagé en Colombie-Britannique, donc le sac doit avoir voyagé avec eux. John Hazelwood est inscrit comme dentiste en 1915, mais pas en 1919; il est décédé en 1926. L’arrivée du sac en Colombie-Britannique est probablement postérieure à sa mort et peut-être même à celle de sa femme, Annie Garrison Rouse (décédée en 1943). John Clowes est décédé à Comox (C.-B.), en 1945 et Effie Hazelwood à New Westminster en 1969. Il est probable que le sac ait échu à Effie, puis à un de ses enfants ou à un parent pour finalement aboutir à la boutique de l’hospice.

tag for blog 1

 

Une note dactylographiée a été retrouvée dans le sac; elle provenait probablement du dernier descendant.

(Dr John T. Hazelwood descendait d’une des familles loyalistes qui sont venues d’Angleterre au Canada au début des années 1800 et qui se sont établies le long du fleuve Saint-Jean, au Nouveau-Brunswick, sur des terres concédées par le gouvernement. Des gens sont devenus agriculteurs, d’autres bûcherons et d’autres ont exercé des professions, comme notre arrière-grand-père Hazelwood. Il était dentiste et avait comme hobby l’hypnose, qu’il pratiquait comme divertissement de salon.)

tag for blog 2
L’étiquette était sur la poignée du sac et concernait sa serrure.

 

wedding invite for blog

 

 

 

Exemplaire du faire-part de mariage trouvé dans le sac de dentist.

 

 

 

Hazelwwod with dog for blog

 

 

 

 

 

DJohn T. Hazelwood, en haut-de-forme, en compagnie de son chien vers 1900

 

 

 

 

parlour for blog
Dr John T. Hazelwood hypnotisant un volontaire dans un salon vers 1900.

Publicités