Elizabeth Ann Ashfield Woodburn (1865-1945)

En cette Journée internationale des femmes, le Musée du Nouveau-Brunswick tient à saluer Elizabeth Ann Ashfield Woodburn (1865-1945).

Née le 9 octobre 1865 et décédée le 31 juillet 1945 à Saint John, au Nouveau-Brunswick, Elizabeth Ann Ashfield Woodburn est la fille de James Ramsay Woodburn, photographe, inventeur et confiseur originaire d’Écosse, et de Catherine Reid, descendante irlandaise de Loyalistes de l’Empire-Uni.

1991-4-3-watching
Elizabeth Ann Ashfield Woodburn (Canadienne, 1865-1945)
d’après D. Riglio
peinture : Watching (Le guet), 1885-1890
huile sur toile
support : 102 x 76,5 cm
cadre : 126 x 100 cm
Acheté avec l’aide du Fonds en fiducie du vicomte Bennett, 1991 (1991.4.3)
Collection du Musée du Nouveau-Brunswick

1999-23-figure
Elizabeth Ann Ashfield Woodburn (Canadienne, 1865-1945)
peinture : Study from Life (Étude de vieillard), c. 1888
huile sur toile
dimensions : 70,2 x 55,5 cm
Achat, 1999 (1999.2)
Collection du Musée du Nouveau-Brunswick

Le talent artistique d’« Annie » est très vite reconnu. Une de ses toutes premières œuvres sélectionnées pour l’exposition provinciale de 1880 à Saint John, attire l’attention du correspondant du Daily Telegraph, impressionné par le « réalisme » de son tableau Callah (sic) Lilies (Saint John Daily Telegraph, 6 octobre 1880).

still-life-with-fruits
Elizabeth Ann Ashfield Woodburn (Canadienne, 1865-1945)
peinture : Still Life with Fruit (Nature morte de fruits), 1899
Aquarelle sur graphite, sur papier vélin collé en plein sur carton rigide
support : 22,8 x 28,8 cm
Passe-partout : 32,9 x 39,2 cm
Acheté à l’artiste, 1942 (A45.754)
Collection du Musée du Nouveau-Brunswick

En 1885, elle commence à étudier à l’Owens Art Institution de Saint John sous la direction de John Hammond (1843-1939). Dans une publicité de l’Institut pour le deuxième trimestre de 1886-1887, elle est mentionnée à titre d’enseignante assistante. Elle le restera jusqu’à sa fermeture, en 1893 et participera à toutes les expositions annuelles et spéciales organisées par l’école. Après 1896, elle s’intéresse à la Women’s Art Association of Canada – section de Saint John et prend part à toutes les expositions.

elizabeth-ann-ashfield-woodburn-sketching-at-easel
Photographe inconnu
photographie : Elizabeth Ann Ashfield Woodburn Sketching at Easel (Elizabeth Ann Ashfield Woodburn Sketching à son chevalet), 1890-1900
Épreuve à l’albumine
dimensions : 8,3 x 14 cm
Collection du Musée du Nouveau-Brunswick (X9964)

Annie Woodburn part également étudier quelque temps à la Glasgow School of Art and Haldane Academy, en Écosse, et à la New York School of Art avec William Merritt Chase (1849-1916). De 1899 à 1910, elle donne des cours privés chez elle et entretient avec le Saint John Art Club une collaboration qui ne prendra fin qu’à son décès. En février 1909, ses œuvres font l’objet d’une exposition conjointe avec Marion Jack (1866-1954) à l’occasion d’une réunion mensuelle du Saint John Art Club.

nevers_-shop-at-lower-jemseg-new-brunswick
Attribué à Elizabeth Ann Ashfield Woodburn (Canadienne, 1865-1945)
photographie : Nevers’ Shop at Lower Jemseg, New Brunswick (Atelier Nevers à Lower Jemseg, Nouveau-Brunswick), c. 1900
Épreuve à l’albumine
dimensions : 12,5 x 10 cm
Collection du Musée du Nouveau-Brunswick (X11471)

Outre le dessin et la peinture, Annie Woodburn possédait un don hors du commun pour la photographie, révélé par certains de ses propres clichés.

Peter J. Larocque
Conservateur en art, Musée du Nouveau-Brunswick

 

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s